Jeannine Plaiche

1) Quelle a été ta première rencontre avec le Yoga?

Ma mère était toujours à la recherche de différentes activités. Elle avait une cassette de yoga des années 70 que j’ai trouvée dans sa collection de vidéos. Je l’ai regardé seulement une fois avant de décider que je voulais acheter d’autres vidéos et commencer ma propre pratique quotidienne. Je pense j’étais encore au CEGEP.

2) Quelle est ta relation au quotidien avec le Yoga ?

Hum! Question difficile à répondre. Le yoga est ma pratique quotidienne, mais c’est aussi mon objectif du moment. L’objectif d’être intimement lié à la vie à chaque instant. Qu’il s’agisse de bien goûter les aliments que je mange, d’entendre ma respiration lorsque je fais ce que je fais ou d’être patiente avec mon corps et avec les autres, surtout lorsqu’ils ont besoin d’espace pour être des être humains ou pour se guérir.  Pour moi, le yoga est une discipline spirituelle de chaque instant, un mode de vie et mon aide thérapeutique. Il n’y a pas un seul moment où je suis sans cette « union » intime avec la vie.

Mais si vous parlez plus concrètement postures de yoga, méditation et participation dans la communauté yoga, eh bien, oui, bien sûr! J’ai une pratique formelle que je fais presque tous les jours et je suis une étudiante fréquente de « Tantrika Institute » avec prof. Christopher Wallis en philosophie yoga tantrique, je prends beaucoup de cours en physiologie avec prof. Tom Myers et son équipe de « Anatomy Trains » et je fais partie de la communauté de yoga Anusara international comme prof de yoga Anusara, bénévole et directrice du leur département de développement professionnel. Donc, je suis immense pas mal dans le yoga lol.

3) Quand as-tu su que tu voulais transmettre le Yoga?

J’avais environ 7 ans lorsque j’ai consciemment découvert la joie d’explorer la vie avec les autres. Cela a commencé avec mes jeunes frères et sœurs, en leur transmettant ce que j’ai appris sur la vie et en les soutenant alors qu’ils naviguaient avec curiosité dans le monde pour la première fois. Plus tard, je suis devenu entraîneur professionnel de patinage artistique et mon enseignement est devenu plus formel. Après avoir suivi ma première formation de professeur de yoga, il n’a pas fallu longtemps pour que je partage ce que j’avais appris avec mes élèves de patinage artistique : en leur rappelant de respirer et en leur rappelant l’importance de se connaître et d’être eux-mêmes. C’est à ce moment-là que j’ai su que je voulais m’orienter vers l’enseignement du yoga de manière plus engagée..

4) Depuis des années, tu as consacré beaucoup de temps à te former, qu’elles sont tes sphères de Yoga qui te passionne?

Je suis passionné par l’application thérapeutique du yoga et la philosophie tantrique non duelle. Mes études se spécialisent dans l’alignement postural, la physiologie du réseau faciale, et la cosmologie selon la perspective tantrique non duelle qui nous offre un aperçu ésotérique de l’anatomie de la nature et de l’être humain.

5) Quels sont tes 3 mentors en Yoga?

Les enseignants suivants ont grandement contribué à mon parcours d’enseignant et continuent d’inspirer mon apprentissage yogique: Robin Golt, Barrie Risman et Christopher Wallis. Et bien sûr, la vie – mon plus grand mentor de tous.

6) Quel est l’enseignement le plus précieux que tu as reçu?

L’histoire qui m’a le plus marqué est celle du symbole sanskrit et du mantra OM. Il a été partagé par mon professeur Barrie Risman dans l’un des tout premiers cours de yoga Anusara auxquels j’ai assisté. Si tant de sagesse pouvait être contenue dans une seule syllabe, combien de sagesse pourrait-elle être découverte au cours d’une vie? Bien sûr, à ce moment-là, je ne pouvais pas articuler cette question, je savais juste que je voulais en savoir plus sur la vie et la sagesse que je savais maintenant devait se cacher à la vue de tous. Quelque chose s’est ouvert en moi cette classe. C’était la confirmation claire que j’étais sur la bonne voie.

7) Quelle est la posture (asana) que tu préfères enseigner?

Les postures sont les serviteurs d’une intention supérieure. Je préfère enseigner tout ce qui sert cet objectif supérieur. Si l’intention est d’être ludique, j’aime jouer avec les équilibres sur les mains, si l’intention est plus thérapeutique, alors il y a beaucoup de poses simples que j’aime parce qu’elles sont subtiles, mais puissantes. J’aime aussi tout ce qui incite les élèves à faire une pause et à bien respirer. Cela peut prendre la forme d’une pose plus difficile que tout le monde essaie vraiment, mais sont aussi excité de sortir pour pouvoir se reposer, ou d’enseigner aux gens comment s’asseoir les yeux fermés tout en maintenant un haut niveau d’intérêt pour ce qui se passe à l’intérieur d’eux-mêmes.

8) Quelle est l’astuce yogique à intégrer au quotidien ?

L’astuce est de continuer à vous rappeler que la Vérité de qui vous êtes est aussi vraie maintenant qu’elle le sera lorsque vous le réaliserez.

9) Tu transmets ta passion du Yoga depuis combien d’années?

Depuis 2008 – 13 ans !

10) 3 mots pour imager ton quotidien d’enseignante de Yoga?

Intérieure, curiosité, vivante

11) Quel est le livre déclencheur d’un changement dans ta vie?

The Celestine Prophecy, par James Redfield.

12) Quelle est la citation qui te recentre dans la vie?

« Le secret de la vie est de mourir avant de mourir – et de découvrir qu’il n’y a pas de mort. »

– Eckhart Tolle